TOP
Actualités

TRIESTE, Aquiléa, Palmanova, Grado : le retour, les impressions, les photos

 

Septembre 2019

TRIESTE : Beaucoup d’entre nous ne connaissaient pas cette ville et ses environs et beaucoup ont apprécié malgré la Bora qui nous a rappelé le mistral.

L’histoire singulière de cette ville nous a été racontée par 2 très bonnes guides locales, Raffaella et Paola, tant du point de vue artistique, littéraire que religieux. Dans cette terre aux multiples  ‘’ frontières’’ (linguistique, climatique, politique etc..) les conflits furent nombreux et dans cette ville qui ne fut pas toujours italienne, l’Europe entière se rencontra pour faire du commerce dans un climat pluriculturel. En témoigne d’ailleurs son architecture spectaculaire.

Dans nos temps libres, nous avons pu apprécier la qualité de vie des Triestins, leurs traditions, l’urbanisme aéré, les places où les cafés succèdent aux cafés (Trieste n’est-elle pas : « la citta del caffé » ?!) qui sont toujours pour certains, de véritables institutions.

AQUILEIA aussi fut une découverte, elle qui fut le siège d’un patriarcat jusqu’au milieu du 18ème et  qui joua un rôle essentiel dans l’évangélisation d’une partie de l’Europe Centrale. En témoignent sa basilique et son pavement de mosaïques exceptionnel. Quant à son musée archéologique : un chef d’œuvre du genre.

Point d’orgue de ce voyage, GRADO et sa lagune (petite Venise du Golfe de Trieste), nous ont apporté, grâce à ce paysage amphibie, bleu pâle, immense et silencieux, un moment de paix que troublait à peine le passage des mouettes.

Les 2 hôtels choisis, où nous avons été accueillis avec beaucoup de gentillesse et de professionnalisme, en plein centre-ville ont facilité grandement nos déplacements ;

UNE REUSSITE GRACE A DES VISITES TRES VARIEES.

UNE BONNNE AMBIANCE

UNE CUISINE ITALIENNE AVEC UN SOUPCON D’AUTRICHE

DES GLACES SUCCULENTES, des CAFES INCOMPARALES et des CHOCOLATS A NUL AUTRE PAREILS

Et QUELQUES PHOTOS POUR VOUS LE DIRE